lundi 30 mai 2011

L'Automobile Club de France

Mardi, j'étais invité par Pirelli pour un point presse en vue du Grand Prix de Monaco.

La conf' avait lieu à l'Automobile Club de France, place de la Concorde. J'ai toujours rêvé d'y aller! "A.C.F.": un nom magique pour un fan de voitures comme moi. J'étais tout fébrile! Le lieu est exactement comme je l'imaginait: chic, un peu vieillot et très guindé. Je n'ai pas osé prendre des photos de l'intérieur.
En plus, dans mes vieux jours, je pourrais raconter que j'ai pris l'ascenseur avec Paul Hembery à l'A.C.F.!

Et le point presse? En fait, si vous aviez lu Yahoo!Sport, le lundi, vous auriez vu quasiment les mêmes choses (les Pirelli se dégradent rapidement volontairement, mais à Barcelone, il y a eu trop d'arrêts, etc.) En fait, Hembery a récité sa leçon. Il faisait les questions et les réponses! En plus, il avait une tendance au name-dropping, évoquant Jean (Todt), Sebastian (Vettel), etc.
Au moins, j'ai appris (entre autre) que les pneus de F1 sont fabriqués en Turquie.

vendredi 27 mai 2011

JCup à La Ferté-Gaucher

Eh oui, c'est bien moi au volant! Contrairement à un certain animateur, je ne donne pas mon casque à d'autres pour faire croire que c'est moi qui conduit...
En plus, j'ai pu me la raconter: "Si je connais la piste? Mais j'ai déjà roulé ici PLUSIEURS FOIS!"

C'était une après-midi sympa. Deux jours après avoir rendu l'A7, quel contraste! Des gens souriants, accueillants, serviables, polis, professionnels... En bref, l'exact opposé du service presse de la marque aux anneaux!

L'ambiance du paddock de la JCup est assez bonne. Les jeunes repartent avec le sourire aux lèvres. Je n'ai pas non plus vu de "jmelapete.com". Ils sont venu pour passer un bon moment et piloter une voiture de course, point.

Feu Vert m'a même laissé conduire la voiture! Je n'ose pas écrire "piloter", parce que ça reste une Logan... A la décharge de cette voiture, elle n'a pas été conçue comme une GTI et les modifications par rapport au modèle d'origine restent minime.
Ce qui était rigolo, c'est qu'elle pardonne tout et qu'elle a l'air indestructible! Ca serait sympa, une coupe sur circuit avec des Logan... Au moins, la saison ne couterait pas cher.

C'est dommage que Feu Vert ne soient soutenu ni par la FFSA, ni par Renault/Dacia. On voit bien que l'un et l'autre n'ont aucune envie de mettre le pied à l'étrier. La FFSA fait de la monoculture GT. Quant à Renault, ils sont visiblement en train de naviguer à vue.

Si je fais plein d'articles sur le sport auto Chinois, c'est parce que eux, ils ont de l'envie! Créer une "filière", ça commence par une question d'ambition. Ensuite, il y a les sponsors et après, il faut de l'accompagnement et du temps. En France, il a fallu 15 ans pour "sortir" Alain Prost. Même Red Bull, ils ont mis 10 ans pour trouver Sebastian Vettel.
En Chine, pour l'instant, côté ambition, il y a Han Han. A 29 ans, il joue les patriarches! Il profite de sa notoriété pour créer une filière rallye (avec Subaru) et une filière circuit (avec Red Bull.) Son objectif, ce n'est pas d'avoir "un Chinois en WRC" ou "un Chinois en F1". Il veut des Chinois qui gagnent! Pour le sponsoring, c'est clair que Red Bull, s'ils voient des têtes qui émergent, ils vont les emmener en Europe. Porsche, ils ne sont pas con. La Chine va devenir leur premier marché. Ils voient un jeune Chinois gagner en Scirocco Cup et devenir célèbre. Du coup, ils lui ont filé une Carrera Cup et s'il continue à gagner, on le verra peut-être au Mans...
Des Chinois qui veulent monter des filières, on en a vu. La Formule Geely, ça existe depuis 5 ans et ça n'a révélé personne. Là, on en arrive à l'accompagnement. Si notre pilote Chinois rapide, il reste englué en Chine ou qu'il se retrouve en Auto GP, ça ne servira pas à grand chose...
Quand on veut, on ne peut pas forcément. Après, si comme la FFSA et Renault, vous ne voulez pas, c'est sur que vous ne pourrez pas!

mercredi 25 mai 2011

L'immeuble Aston Martin

Vu en plein Paris, un immeuble avec une enseigne "Aston Martin".

Je n'avais pas le temps si de l'autre côté, il y avait un concessionnaire. En tout cas, imaginez: "Allo? Oui... Je suis dans l'appart' juste au dessus de l'enseigne "Aston Martin". Tu me vois?" C'est chic, non?

Un coupé Mercedes W123 oublié

Suite et fin des trésors du parking du service presse VAG!

Il n'y a pas beaucoup de Mercedes dans ce blog. Il est vrai qu'on n'a pas tendance à se retourner lorsqu'on en voit une. La W123, par exemple, elle est encore hyper-diffusée et elle reste une "occasion".

Ce coupé rouille dans un coin. Avec ses 4 pneus crevés, il n'a visiblement plus vu la lumière du jour depuis longtemps...

Une Lotus Elise dans un parking

En attendant qu'on m'apporte l'A7, j'ai trainé un peu dans le parking. J'ai vu cette Lotus Elise jaune, qui m'a rappelé la "mystérieuse Elise du 77".

Lors du Grand Prix d'Espagne, ils ont un peu parlé de Lotus. Jacques Laffite a tenu à dire sur un mot sur Heikki Kovalainen. Sauf qu'il connait à peine le premier tiers du plateau. D'où un maladroit: "Elles sont rapide... Euh... Les voitures de Kovalainen et Trulli... Euh... Les Lotus..." Jean-Louis Moncet a précisé: "les TEAM Lotus." Et il a renchéri: "C'est vrai qu'il y a beaucoup de Lotus..." Et Laffite de conclure par la remarque qui le dessert plutôt qu'autre chose: "Oui, j'ai discuté avec eux après les essais." Ah bon? Et ils ne t'ont même pas dit comment s'appelait leur équipe?
Un peu plus loin, Moncet a fait sa séquence léchage de bottes: "Les logos Lotus sont désormais plus gros. On voit qu'ils s'investissent davantage en F1." Si c'était vrai, il est où, Dany Bahar? La seule fois où ils ont sorti Jean Alesi, c'est pour aller voir Proton, juste avant de signer un contrat entre Genii et Proton. Les passerelles entre Lotus Cars et Lotus-Renault GP sont minces. La preuve: à Indianapolis, Lotus n'a pas bougé un petit doigt pour Ho-Pin Tung (pourtant pilote Lotus-Renault GP.) De même qu'on ne voit pas débarquer de gens d'ART GP (partenaire GP2 et GP3), de JetAlliance (LMES) ou de KV (partenaire Indycar) chez Lotus-Renault GP. Vataly Petrov et Nick Heidfeld n'ont même pas eu droit à la traditionnelle visite de l'usine, avec tour au Classic Team Lotus et tour de piste en Evora!
Que le Team Lotus improvise, ça passe. Si ça se trouve, dans 6 mois, un juge va prononcer la dissolution de l'écurie!
Mais chez Lotus Cars... La boite appartient à Proton, leurs voitures de route sont motorisées par Toyota/Lexus, leur F1 a un moteur Renault, en Indycar ils sont associés au propriétaire de Cosworth, mais leur bloc sera construit par Judd! Vous appelez ça une stratégie? Qu'Alesi fasse des risettes chez Proton, ça passerait si derrière, il y avait quelque chose. Sauf qu'après un an de communiqués chocs de Bahar, on n'a rien vu! Bob Lutz est repartie, l'Elan a disparu du programme, l'Etosque, on n'y croyait pas et même l'Esprit, elle semble avoir peu avancé.
Reste le troisième Lotus, Youngman. Je suis content d'avoir personnellement fait connaitre cette boite. Le discours de Yuan Peng semble assez agressif vis-à-vis de Lotus et Proton. Les derniers communiqués, c'est "je fais ce que je veux; je ne dois rien à personne." Lotus-Youngman veut exporter et il veut promouvoir sa marque via le sport automobile. Sa structure usine s'appelle "Lotus F1". Pour l'instant, ce n'est que du discours. Mais contrairement à Bahar, Peng a du cash. Que va-t-il faire?

mardi 24 mai 2011

Audi A7, mon vingt-troisième essai

Une bien belle voiture: spacieuse, nerveuse, avec une belle ligne... J'aime bien les voitures sobres. Trop souvent, les designers s'acharnent avec des arrêtes ici, des chromes là... Pas de ça avec l'Audi A7.
Par contre, j'ai un peu de mal à voir quelle clientèle va l'acheter. Fondamentalement, elle n'apporte rien vis-à-vis de l'A5 Sportback. D'ailleurs, la BMW série 5 GT, qui est plus ou moins sur le même positionnement, ne se vend pas.

C'était la centième voiture que j'ai conduit, d'après mes calculs. Plus précisément, le centième modèle de voiture (les 3 Megane II que j'ai conduit, je les compte comme "1".)
Si je précise cela, c'est pour vous rassurer, ô lecteur. Quand vous prenez un cours d'anglais, vous préférez avoir un prof qui a passé du temps aux Etats-Unis et/ou en Grande-Bretagne, non? Et pour un essai de voitures, vous préférez un gars qui a passé du temps derrière le volant, non?

Sinon, si on ne m'avait pas refusé le dossier de presse au Mondial de Paris, j'aurais pu faire un meilleur article. Déjà, j'aurais pu évoquer le concept, ses innovations, etc. au lieu de jouer aux devinettes. Hélas, la mentalité chez Audi n'a pas changé depuis l'époque où je travaillais pour eux...

dimanche 22 mai 2011

Une autre Talbot Samba cabriolet

Une Talbot Samba cabriolet, croisée par hasard dans Paris.

Dommage qu'à chaque fois, elles sont en train de rouler. Sinon, j'en ferai bien un "conducteur du jour"...

samedi 21 mai 2011

Rover 75th anniversary

Je m'intéresse beaucoup au crépuscule de MG-Rover. Je trouve que ça a un côté shakespearien, ces "Phoenix Four", qui étaient dans une voie sans issue.

Je suis né en 1978. Des marques, j'en ai vu couler! J'ai ainsi vu disparaitre AMC, Autobianchi, Austin, De Tomaso, Fissore, Hummer, Innocenti, Mercury, MG, Oldsmobile, Plymouth, Pontiac, Rover, Saturn, Talbot, Triumph... Sans oublier, le cas particulier de Datsun, quelques marques Chinoises et plusieurs écuries de F1. Pourtant, aujourd'hui, j'ai du mal à croire que Saab puisse fermer boutique! Il est vrai que contrairement à tout ceux cités ci-dessus, Saab a des projets et on avait l'impression qu'avec le rachat de Spyker, les choses ne pouvaient qu'aller mieux...

Mais après tout, lorsque cette Rover 75 75e anniversaire est sortie (en 2000), d'aucun pouvaient aussi déclarer: "Rover ne va pas mourir! Ils ont des projets (la RDX60), des partenariats avec Tata et Brilliance... Ils vont remonter la pente!"

jeudi 19 mai 2011

No respect: radars pour les uns, impunités pour les autres

Le bilan des tués est tombé et il n'est pas bon. Donc, comme d'habitude, la réponse de notre omni-président est "des radars, des radars, des radars." Autour de chez moi, il y en a 6 dans un rayon de 5km! Ce n'est pas assez?
La première vague de radars remonte à 2004 et le fait que le nombre de tués stagne, voir augmente, prouve le manque d'efficacité de cette politique.

On nous répond qu'ils sont trop visibles et trop bien détectés. Exit donc les panneaux "zones de radars" et les Coyote. Evidemment, Coyote n'est pas content. Il cherche légitimement à défendre sa boutique, même si ses arguments sont ridicules.

Plutôt que de parler uniquement de vitesse, il faudrait traiter les autres problèmes: manque de vigilance, téléphone au volant, alcoolisme, stupéfiant, somnolence... Ca serait un travail de fourmi. Il n'y a pas de "zones" où tout le monde téléphone au volant! Un radar, au moins, c'est facile à poser!
Reste le cas des gens qui roulent sans permis. La dernière personne qui m'est rentrée dedans, elle n'avait ni permis, ni C.G., ni assurance. Il m'a laissé une fausse adresse et il a disparu dans la nature! Du coup, c'est moi qui ai couvert les frais de réparations. En plus, je me suis fait engueuler par la Macif!

Tous les garagistes vous le diront: les gens roulent moins vite. La "peur du gendarme" existe.
Par contre, je n'ai jamais vu autant d'accidents! Il y a le classique "merde, un radar!", hop, je plante les freins et le gars derrière est pris au dépourvu... Donc lui, il devrait disparaitre avec la fin des panneaux.
Mais dans 4 accidents sur 5, il y a un deux-roues d'impliqué. Bien sur, tout le monde fait le con au volant, je ne dis pas le contraire. En camion, c'est les autres qui payent. En voiture, la carrosserie vous protège plus ou moins. Sur un deux-roues, il n'y a pas grand chose pour vous protéger. Les fautes se payent cash. Et les deux-roues ne sont pas prudent.
Pas plus tard que cet après-midi, j'ai failli en renverser 3! Je roule le long d'un trottoir, lorsque une voiture sort précipitamment d'une place de parking. Réaction classique: faire un écart. Heureusement, j'avais vu le scooter qui arrivait à 80 dans mon dos... Plus tard, je veux faire un demi-tour sur un grand croisement. Lorsque je termine la manœuvre, un scooter me passe juste devant le nez (il avait décidé de prendre la corde pour tourner à gauche, quitte à couper ma trajectoire.) Sur le périphérique, une moto me colle, alors que la circulation est dense et que ça peut s'arrêter à tout moment. Heureusement, j'ai de la marge devant moi, sinon, il finissait dans mon bouclier arrière! Et je ne parle pas de ceux qui roule carrément à contresens lorsque leur voie est bouchée ou qui brûlent les feux rouges...
Avec la loi actuelle, on a donné des scooters et des 125 à des gens sans expérience sur deux roues. Delanoé a fait étrangler les grands axes, à coup de voie de bus et de travaux. D'où des embouteillages. Comme les RER sont déjà saturés, les gens s'achètent des deux-roues. Le Piaggio MP3, c'est carrément une moyenne cylindrée accessible avec un permis B! Les gens les maitrisent à peine, on en voit louvoyer dangereusement à 80km/h sur autoroute... L'été, on voit des scooteristes en short et tee-shirt. Quant aux jeunes, ils ne mettent jamais la jugulaire du casque. Au feu rouge, les deux-roues se mettent systématiquement devant les voitures. Si vous en doublez un au feu vert, il vous fera une queue de poisson au prochain feu rouge! Dans les embouteillages, si vous ne leur laissez pas de place entre les deux files, ils klaxonnent et ils vous cassent votre rétros! Ensuite, ils passent en file indienne, à 80-90. Lorsque la voie se libère, roulez jeunesse! Des motards à 130, à part les Harley, je n'en voie pas beaucoup...
Et tout cela se fait dans une impunité totale. Vous avez déjà vu un scooter verbalisé pour avoir grillé un feu? Vous avez déjà vu une bécane de cross version compet' (sans éclairage, ni plaque et avec pot compet') arrêtée par les flics? Vous avez déjà vu, sur autoroute, un motard arrêté sur le bas-côté car en excès de vitesse? Non!
Au final, les deux-roues sont surreprésentés dans les accidents mortels. Proportionnellement, il y a 3 fois plus de morts sur 2 que sur 4 roues. Dans Paris intra-muros, les automobilistes tués sont rares. Les deux-roues (motorisés ou non) représentent plus des deux tiers des morts! Et dans environ 40% des morts de motard, il n'y a même pas de tiers impliqué: il s'est ramassé tout seul parce qu'il tentait de battre un chrono...

Donc, voilà, c'est toujours les même qui font les cons et c'est toujours les mêmes qu'on vient emmerder...

P.S.: sur la photo, il s'agit d'un cascadeur après avoir fait une chute. Lui, c'est un professionnel chevronné. Alors que le gars qui s'est fait renversé sur l'A4 ou le périphérique pendant que j'écrivais ces lignes, c'était juste un petit con.

mercredi 18 mai 2011

Inauguration du circuit de La Ferté-Gaucher

Sur une échelle de 1 à 20, je mettrai un 18 à cette journée!

Des tours en GT, en Campus ou en Furyo, des baptêmes en GT, des démonstrations de cascade... Que demande le peuple? C'était une véritable orgie de moteurs!

A titre personnel, mon égo en est ressorti gonflé à bloc! Oui, j'étais l'un des rares élus à disposer d'une invitation. A l'entrée, un type me reconnait et dit qu'il adore mes articles. Ensuite, ça me fera plein de souvenirs. La prochaine fois que quelqu'un évoquera Fast&Furious, je pourrais dire, d'un air blasé: "Moi, je l'ai fait en vrai! Je suis monté dans une Skyline GTR de drift et ce n'était pas de l'image de synthèse!" J'étais content parce que j'ai progressé avec la Campus. Logique: plus vous roulez, plus vous progressez. Jusqu'au point où vous atteignez la limite de votre talent naturel.
Ca fait chic de dire: "Moi, j'ai DEJA roulé à La Ferté-Gaucher." L'air de rien, d'après mes calculs, si on met bout à bout tout mes passages sur circuit (hors karting), j'ai roulé l'équivalent de la distance d'un Grand Prix (avant ce week-end.) Maintenant, en terme de kilométrage, on doit se rapprocher d'un relais en endurance... Pas mal, non?
L'autre moment d'égo, c'est lorsque j'ai voulu prendre Guillaume Reynard en photo. La femme avec lui (son épouse? son attachée de presse? les deux?) s'est excitée comme si j'étais un grand photographe! Cela dit, j'aime bien ce qu'il fait. Dessiner, ce n'est pas que reproduire des courbes ou des lignes; il faut aussi mettre une ambiance. Et j'ai l'impression que lorsqu'il dessine un garage ou une Fiat 600 abandonnée, on se sent transporté.
Le tour en SLS AMG, j'étais mi-figue, mi-raisin. J'aurais préféré la 911 GT2... Et puis, juste derrière, deux hommes se disaient: "Faut pas tomber sur la SLS AMG! C'est la pire du lot!" Au point qu'un type a fait semblant de n'être pas là pour ne pas monter dedans! Enfin, ça reste une SLS AMG et un "pied dedans". Même en C1, j'aurais dit oui!

Bon, tout n'est pas rose. Comme d'hab, dans ce genre d'évènements, vous avez les échappés du casting de Jersey Shore. Ils n'étaient pas plus journalistes que je suis reine d'Angleterre, mais ils sont passés devant tout le monde. Et comme mini-crêté avait un badge rouge (celui des V.I.P.), il a pu réserver des places pour sa demi-douzaine de potes dans toutes les attractions (alors qu'on était censé ne s'inscrire qu'à un truc à la fois.)
L'autre figure imposée, c'est l'hôtesse un peu nunuche et sur-maquillée. Elle était vite débordée pour gérer les entrées à l'un des manèges. Par contre, pour manger un crêpe et se prendre une heure de pause, là, no problem! Mais une journée sans ces personnages-là, ça n'aurait pas la même saveur!

samedi 14 mai 2011

Chatenet Daytona

En 1960, la Nascar créa brièvement un championnat pour "compactes". Studebaker jugea que c'était suffisant pour baptiser "Daytona" la version sportive de la Lark. Studebaker était déjà très malade et la Lark Daytona a été oubliée depuis.

En 1968, Ferrari décida que la 365 GTB/4 porterait le nom semi-officiel de Daytona. Une manière de rendre hommage au triplé des 330 P4 sur le circuit de Floride (et accessoirement, de faire oublier qu'au Mans, les Ford GT40 leur mettent une déculottée chaque année.)

De ce côté-ci de l'Atlantique, Daytona est donc associé à Ferrari. Outre-atlantique, nonobstant Ferrari et Studebaker, Dodge décide de lancer une Charger Daytona en 1969. Ce fut l'un des rares cas de voitures créé sur mesure en vue de la Nascar. Elle eu une cousine chez Plymouth, la mythique Roadrunner Superbird.

En 1984, Chrysler, au fond du trou, décide d'exhumer le nom du circuit de Floride. La Dodge Daytona fut une "personnal car" encore pire que les Camaro/Firebird 3ème génération! Son seul titre de gloire est d'avoir été la voiture de Stepfanie Kramer dans Rick Hunter.

La famille France a décidé que Chrysler avait assez sali le nom de Daytona. S'ils recommençaient à baptiser n'importe quelle Dodge Daytona, Bill France Senior sortirait de sa tombe pour mettre une droite au PDG de la marque!
Il a donc fallu attendre 2008 et une série limitée de la Charger pour revoir le nom de Daytona. L'utilisation était légitime, vu que Dodge revenait en Nascar.

On pensait avoir touché le fond en matière d'utilisation du nom. Cocorico, le Français Chatenet a fait mieux (ou pire, c'est selon.) Voici donc la Chatenet Daytona! Les France père et fils doivent faire des sauts de cabri dans leur tombe...

Une 'Vette C3

Jusqu'ici, il y avait peu de Corvette dans ce blog. Voici qui fera remonter la moyenne!

Cette C3 en cours de restauration, je l'ai trouvée à quelques mètres de chez moi, dans un petit garage. Ils avaient aussi une MGA, mais impossible de la prendre de l'extérieur.

J'aime bien la pompe rouillée, à côté. Ca donne un côté un peu négligé, loin des garages de constructeurs, d'une propreté clinique. J'imaginerais bien un polar dans ce décor, avec un cadavre en plein milieu...

P.S.: si vous aimez les C3, j'en avais "conducteur du jour-isée" une.

jeudi 12 mai 2011

Renault Supercinq Baccara

Une autre Supercinq!

Cette fois-ci, c'est une Baccara! L'air de rien, c'était une citadine premium!

De mémoire, Renault avait fait une pub façon film de Hong Kong. De mémoire, une Supercinq Baccara traversait une cloison en papier avant de semer des méchants dans les rues de la ville.

Eh oui, c'était ça, les pubs des années 80!

J'espère que le propriétaire aura l'idée de la sauver, au lieu de l'expédier lors d'une prime à la casse...

lundi 9 mai 2011

Une Porsche passe...

Il y a une semaine, c'était la réunion mensuelle du blog, dans un café parisien.

A un feu rouge, cette Porsche 356. Christophe Schwartz et moi avons eu le même réflexe. Clic-clac!

jeudi 5 mai 2011

Une drôle d'enseigne

Dans ce blog, il y a eu des 203, des 204, des 205, des 304, des 402, des 404 et des 504, mais point de 403! Voilà, les 403philes seront satisfaits!

C'est dans Paris que j'ai vu ce pick-up 403 customisé. Visiblement, il sert d'enseigne et de remise à un restaurant quelconque. Les pneus à plat témoignent qu'il ne bouge pas beaucoup de sa place de livraison...

Je trouve que c'est du gâchis à tout point de vue.

lundi 2 mai 2011

Dealerships, Le Perreux edition! (suite et fin)

Lorsqu'Hemmings dévoile un ancien concessionnaire, la question que tout le monde se pose est: "Qu'est-il devenu?"
En général, le site se tourne vers Google: "Euh... D'après Google Earth, à l'endroit de Smith Studebaker de Ploucland, il y a aujourd'hui un 7-Eleven. Google nous dit qu'à Ploucland, il y a un Smith's computer. Ont-t-il un lien ?"

Pour "mon" garage abandonné, pas besoin de jouer les Sherlock Holmes amateur ! En effet, l'actuel garage Hoël est à 200 mètres de là. J'y avais fait des photos lors du mini-essai de la Renault Wind.

Dealerships, Le Perreux edition !

Hemmings Blog adore rechercher des photos d'anciens garages. A l'origine, ils se concentraient sur l'ex-réseau d'AMC. Lorsque Chrysler a racheté le constructeur, il a décidé qu'il lui fallait des points de ventes modernes. Exit les vieux concessionnaires. De nombreux contrats ont été dénoncés sur le champ. La carte des Etats-Unis est donc remplie d'anciens concessionnaires AMC. Certains n'existent plus que sur des photos jaunies, certains bâtiments ont été recyclés et dans certains cas, le lieu existe encore et il a été abandonné.
Au fil des mois, les lecteurs d'Hemmings ont également envoyé des photos de concessionnaires disparus d'autres marques.

En France, on n'a jamais eu de culture automobile à l'Américaine. On a bien construit quelques garages cyclopéens, mais ils ont fait long feu. Là aussi, des bâtiments ont été plus ou moins bien recyclés (souvenez-vous de mes trouvailles de Limoges ici et ici.)

L'autre jour, près de chez moi, j'ai croisé les restes de l'ancien garage Hoël. Compte tenu de la pression immobilière dans la petite couronne, c'est un miracle qu'il soit toujours là.