dimanche 20 décembre 2009

Etoile filante

Elle était elle aussi au "noël bleu" de l'Atelier Renault. Je ne vois pas trop le rapport avec les deux autres.

C'était l'époque où Renault voulait nous faire rêver.

Aujourd'hui, ce constructeur manque sérieusement d'anticipation. Il n'est pas présent en Chine, ni aux Etats-Unis et il devrait bientôt partir d'Inde. Il n'a pas vu venir les SUV, les gros coupés, le revival des vieux blasons ou les hybrides et il manque clairement de crédibilité dans le premium. Ses seuls succès, c'est Dacia et Samsung.
Cela dit, Fiat, VW, PSA, Ford Europe et Opel/Vauxhall ont plus ou moins les mêmes soucis. Ils savent faire des berlines et des monospaces, surtout en turbo-diesel, point. D'où l'entrée en force des Japonais, puis des Coréens. Les Asiatiques sont les rois en Asie et en Amérique du Nord. Après demain, les Chinois pourraient à leur tour conquérir le monde. Reste à leur trouver un vrai champion (Byd? MG-Roewe? Chery? Geely?)

R8 Gordini 1300

L'ancêtre alibi de la Twingo Gord'.

Je l'avais déjà photographiée, mais je ne peux pas m'en empêcher. Je l'aime trop!

Twingo Gord'

Samedi, c'était shopping de noël sur les Champs.

Je me suis senti obligé d'aller à l'Atelier Renault, voir la fameuse Twingo Gordini.

C'est un peu décevant: tout ce teasing pour une Twingo RS avec 3 "totocollants". Si, Renault avait fait cela il y a 10 ans, on aurait pu crier au génie du revival. Mais aujourd'hui, MINI et surtout Fiat font mieux en matière de nostalgie.

Le plus énervant, c'était le dossier de presse aussi bâclé qu'un article de Rue 89!

lundi 30 novembre 2009

Peugeot 204

Surprise à un feu rouge, dans Paris.

Mini N°37

C'est sur qu'entre la nuit qui tombe à 15h et la pluie, ça ne donne pas des photos terribles...

Ford 400 à Miami-Homestead: j'y étais (ou presque)


Le Blog Auto était invité par US-Racing à venir regarder à la TV les "Ford 400", depuis un restaurant situé au sud de Paris. Moi, je suis toujours partant pour regarder une course de voiture, a fortiori avec des gens sympas. Et si en plus, on peut manger sur place...

Honnêtement, je ne suis pas trop la Nascar. Les "Ford 400" sont la dernière manche du championnat 2009; ils se déroulent sur l'ovale de Miami-Homestead. On m'a expliqué que Jimmie Johnson briguait un 4e titre consécutif et que le seul qui pouvait l'en empêcher était le vétéran Mark Martin. Tous deux courent pour le Hendrix Motorsport.

Je m'attendais à de la stratégie, des crashs spectaculaires, des coups de portières... En fait, ce fut très chiant. Mis à part des frictions entre Juan-Pablo Montoya et Tony Stewart, c'était ultra-soft. Johnson pouvait se contenter de terminer dans le peloton pour s'imposer et il a roulé tranquillement, en se tenant bien à l'écart des autres. Quant à Martin, condamné à s'imposer, il fit une course assez invisible. Et ça a duré plus de 4h comme ça! Au final, Denny Hamlin (dont je n'avais jamais entendu parler) s'est imposé.

Rien que pour l'ambiance, je retournai voir les Daytona 500. Mais s'il n'y a pas un gros carton, ce sera fini, la Nascar, pour moi!



vendredi 27 novembre 2009

Jocelyn Quivrin

Lors du Mondial de Paris 2008, comme j'étais journaliste accrédité, on m'a donné des tonnes de papiers. Ce week-end, j'ai fait du rangement et dans ces papiers, j'ai retrouvé un hors-série Studio Magazine sur "autos & cinéma".

Un truc torché à la va-vite histoire de surfer sur le Mondial de l'auto avec une énorme infomerciale pour Audi.
Dedans, il y avait notamment une interview où Jocelyn Quivrin confie son amour des voitures. Actu oblige, je l'ai relue. Comme le reste du hors-série, ça ne pisse pas très loin: "J'adore les Ferrari. La F1, c'est excitant, mais c'est en rallye qu'il y a de vrais pilotes. Je ne pilote pas, car j'ai peur de me casser un truc et de manquer un tournage, etc." Au passage, il s'excuse d'avoir une 911 "alors que les cours du pétrole flambent" (?) et son "film de voitures préféré" est Fast & Furious III (???)
En plus, c'est truffé d'erreurs: "Une Ferrari 300 (sic.) comme celle de Magnum", "l'Aston DB7 (sic) de James Bond dans Casino Royal", il dit que Ferrucio Lamborghini était un ouvrier d'Enzo Ferrari qui s'est brouillé avec son patron et que Mansell manquait les essais de GP pour faire du golf.
Ca la fout mal pour quelqu'un qui est défini comme un passionné de voitures. Pour les noms fans de voitures, imaginez quelqu'un qui dirait: "Je suis un passionné de musique classique. J'ai vu Mozart: l'opéra-rock. parce que j'adore Jean-Patrick Mozart." Soit le journaliste de Première n'y connait rien en voitures et il a recopié ses notes sans prendre la peine de faire un tour sur Google. Soit Jocelyn Quivrin était un fan de voitures niveau Marion Jollès.

dimanche 22 novembre 2009

Salon du Midest: 3. North Benz

Au Midest, j'ai trouvé presque par hasard un catalogue de North Benz. Ce fabricant Chinois de camions a repris l'outillage d'un Mercedes.
Des camions militaires North Benz étaient présent lors des célébrations des 60 ans de la Chine Communiste.

Je connais au moins deux chasseurs de catalogues de voitures exotiques qui aimeraient bien avoir cette brochure: Nicolas Meunier et Bernard Fournol.
Quant à Erik, de Chinacars.net, non seulement il a déjà du visiter leur usine, mais il doit avoir leur catalogue en triple...

Salon du Midest: 2. flanc de Land Rover

C'est un Freelander, là, non ?

Salon du Midest: 1. vitres de Megane R26R

La Renault Megane R26R était l'ultime série spéciale de la Megane II RS. Elle dispose de vitres arrières en plastique nul.
Au Midest (salon de la sous-traitance), le fabricant de ces vitres les exposaient fièrement.

Puisqu'on parle de voiture de sport en pièces détachées, vous aurez noté qu'au Blog Auto, on n'a pas traité l'accident mortel de Jocelyn Quivrin. Après tout, ce n'est pas le premier pipole à mourir comme cela (cf. James Dean, Jane Manfied, Rubirosa, Grace Kelly, Coluche...) du côté des pilotes pros, il y en a également quelques uns (Mike Hawthorn, Nino Farina, Mike Hailwood, Anthony Gheza, Clay Regazzoni...) C'est la vie.
Mais sur Internet, la mort de Quivrin fut un aspirateur à troll. Les autophobes se sont déchainés, certains demandaient même l'interdiction de l'Ariel Atom! le plus beau, c'était: "Pourquoi dépenser 20 000€ dans une voiture alors qu'un milliard de personne meurt de faim?" (NDLA: une Atom à 20 000€? Où ça? Je signe tout de suite!)
Je savais que la moindre allusion allait déchainer ces mêmes trolls. Commentaire N°1 sur Jocelyn Quiévrin. Commentaire N°5 sur le physicien du dimanche qui démontre que non, son Atom ne faisait pas du 230. Commentaire N°10 sur quelqu'un qui a eu son frère qui s'est tué à moto. Commentaire N°20 sur un autophobe qui démontre par A+B, en 40000 mots, que sans voitures, la planète irait mieux. Commentaire N°30 sur le gars qui comme par hasard vient de tomber sur une école qui propose des stages en Ariel AtomM Commentaire N°40 d'un type qui dit qu'avec sa Megane I DCI, il s'amuse déjà assez; pas besoin de faire du 230. Commentaire N°50 du dixième physicien du dimanche qui démontre que non, son Atom ne faisait pas du 230 (genre, on ne s'en était pas aperçu.) Le tout avec des provocs "c t 1 connar il a u ke ce ki merite", les messages perso "Ben> tu peu pas dir sa tekun gro naz de parigo" et le Godwin "de toute façon, tout ça, c'est depuis que les Arabes ont envahi l'Europe, les voitures sont de moins bonnes qualités."

dimanche 15 novembre 2009

Audi R8

Vue à un feu rouge au fin fond d'une banlieue moche du 94.

lundi 9 novembre 2009

samedi 31 octobre 2009

Un Toy' avec des phares KC

Ah KC... Dans les années 60-70, c'était le fournisseur de phares auxiliaire pour buggys et 4x4. On les a retrouvé ensuite sur les voitures télécommandées de Tamiya et Nikko. J'ai d'ailleurs toujours un buggy au 1/18e avec phares KC. Ils étaient facilement reconnaissable: KC fournissait des coques de protection jaune et de loin, elles ressemblaient à des smileys.

Wikipedia m'a appris que la boite qui fabrique cela s'appelle KC HiLiTES et qu'elle existe toujours.

KC, c'était comme les jantes Gotti, les pots Devil ou les arbres à cames Crane Cams, les pneus Mickey Thompson, les casques GPA, etc.: un équipementier datant du tout début du tuning. C'était l'époque des petits magasins de quartiers de "tout pour l'auto", des autocollants sur les berlinettes Alpine de rallye, des pubs faites en photographiant la nièce du patron en bikini devant un coin de l'atelier, etc. Une ambiance entre amateurisme et improvisation marketing.
Aujourd'hui, c'est fini. Là, au SEMA Show, on voit apparaitre des dizaines de préparateurs plus ou moins pro. L'époque des PME a laissé place à des industriels qui vendent aux quatre coins du monde. Les grandes surfaces (Autobacs, Norauto...) ont balayé les petits magasins. A chaque communiqué, je découvre un nouveau fabricant de jantes ou de suspensions. D'ailleurs, je n'en reviens pas qu'en cette période de crise, le secteur continue d'exploser.

CLK DTM Miniature

L'autre jour, en allant chez ma mère, je suis tombé sur cette voiture à friction avec une carrosserie de CLK DTM. Un modèle assez original pour une banale voiture à friction.

Quand j'en suis revenu, quelqu'un l'avait coincée là.

mardi 27 octobre 2009

Seat à Mont d'Est

Samedi, c'était shopping à la FNAC de Noisy le Grand - Mont d'Est.

En entrant dans le centre commercial, je tombe nez-à-nez avec cette Seat Ibiza. Pendant 1 secondes, j'ai cru qu'elle roulait, façon "essai de la Fiesta par Jeremy Clarkson"!

En fait, c'était juste Zannini qui exposait des Seat et des Skoda. Il y avait un petit vieux qui avait agrippé un vendeur de Seat et lui expliquait le fonctionnement du moteur de l'Exeo. Le vendeur avait l'air d'être dans un grand moment de solitude.

Chatenet

En passant en voiture devant, j'ai cru que c'était le prototype Mini ACV30!

Contrairement à Nicolas Meunier, je ne suis pas très voiturettes. Mais il faut reconnaitre que depuis quelques années, les constructeurs font des efforts d'originalités. Exit les cabines de tracteur agricoles sur lesquelles on greffait des feux de R5 ou de 205.

Mini N°33

Une MINI, pour une fois.

samedi 24 octobre 2009

Pontiac Firebird

Le problème lorsque comme moi, on est fan de voitures, c'est que l'on parle TOUT LE TEMPS de voiture. Une des raisons pour lesquelles je suis encore célibataire, c'est parce que lorsque je rencontre une fille, je ne peux pas m'en empêcher, je parle voitures...

Sur ce thème, Gabrielle, une Américaine, disait qu'une même voiture pouvait avoir une perception très différente des deux côtés de l'Atlantique. Ainsi, aux USA, les Pontiac Firebird et Chevrolet Camaro des années 70-80 font ultra-plouc. Par contre, en Europe, c'est un objet de frime.

J'ai repensé à cela lorsque j'ai immortalisé cette Pontiac Firebird TransAm.

Mini N°32

Une Mini "jet black".

dimanche 18 octobre 2009

Mini essai: Fiat 500C


Encore un mini-essai. Donc, là encore, je précise que c'est un essai à titre privé et réalisé sur une courte distance.

J'adore la Fiat 500. Les stylistes de Fiat ont réussi à faire une mini-citadine avec une gueule d'amour. Inspiré du Fiatou, mais pas trop. Pour moi, c'est le genre de voiture dont les livres parleront dans 20 ans. Et je suis sur que dans 10 ans, on verra dans les petites annonces des 500 cabossées, moteur quasi-HS, mais vendues 5000€. Surtout, c'est une voiture qui peut attirer une clientèle de personnes n'étant a priori pas très Fiat.

Hélas pour moi, il y a déjà eu 3 essais de 500 au Blog Auto (500 multijet, 500C et 500 Abarth.) Donc aucun intérêt à en essayer une de plus.
Au Mondial de l'auto de Paris, j'avais un "essai Fiat 500". En fait, c'était sur un simulateur à la con. Consternation.

J'ai profité d'une journée d'essai pour conduire une 500C 1,2 "Lounge".

Présentation
Elle mérite un 25/20! Je suis fan de son design. C'est rétro, mais pas trop. Un vrai aspirateur à nanas potentiel!

Intérieur
Commençons par le meilleur. Le toit est pas mal. Je m'attendais à un toit ouvrant surfacturé et en fait, c'est une vraie capote, qui descend jusqu'au coffre. Et en plus, contrairement à la C3 Pluriel, son maniement est simple: il suffit d'appuyer sur le bouton "ouverture" ou "fermeture". Vous pouvez même l'ouvrir à distance (mais il faut revenir dans la voiture pour la fermer.
Le moyen, c'est l'intérieur. Là, j'avais une plage avant grise, une planche de bord Bordeaux, avec une plaque couleur tôle (rouge) et des contre-portes chocolat. C'est bien gentil le côté "kawai", mais là, on se croirait chez Jacques Tati! L'ergonomie, le design et l'assemblage des matériaux sont bons. Mais par contre, les plastiques... Beurk, tout est hyper-cheap. Les éléments chromés sont en plastiques. Il y a vis et des clips apparents; A 17 100€, c'est du charriage. En plus, à ce prix-là, les sièges se règlent manuellement et la clim' est mécanique (clim auto en option) et le GPS est en supplément. Ca me fait d'autant plus hurler que j'ai conduit la Grande Punto d'un ami et qu'elle avait une finition très correcte.
Les places arrières sont évidemment symboliques (dans 3,5m, on ne peut pas faire des miracles.) Fiat nous a hélas fait le coup du siège avant qui se dérègle quand on le rabat. Le coffre est hyper mal agencé. Les sièges se rabattent, mais à moins de vouloir y mettre un élément en forme de "<", impossible d'en profiter.

Au volantt
J'ai fait une belle vingtaine de kilomètres à bord. C'est pas mal pour un essai chez un concessionnaire, c'est plus que la plupart des essais de la presse papier, mais moi, je considère qu'il faut 100km mini pour découvrir réellement une voiture. Impressions à mettre au conditionnel donc.

J'ai trouvé le 1,2l 69ch asthmatique. D'ordinaire, les citadines ont une première assez courte, histoire de bien s'élancer. Là, ce n'est pas le cas. Le concessionnaire m'a même signalé que je montais un peu trop dans les tours (afin de chercher quelques chevaux.) En cote, je me croirais revenu au temps de ma Fiesta!
A la longue, le gros levier de vitesse façon Fisher-Price est lourdingue à manipuler.
Par contre, j'ai apprécié le Stop&Start (de série sur les 1,2) et la direction qui se manipule du bout des doigts (et encore, je n'ai pas touché au démultiplicateur.) Notez aussi le radar de recul de série sur toutes les 500C.

Le comportement est assez direct et ça donne envie de voir la même avec des watts (une Abarth...)

Budget
C'est ZE problème des Fiat 500. A 12 000€ ou 14 000€, on pourrait passer l'éponge sur la finition. Mais 17 100€ pour une voiture produite en Pologne, c'est du foutage de gueule. D'autant plus qu'il y a une liste d'options longue comme le bras (mais à prix "Fiat".) On peut même choisir le motif de sa coque de porte-clef! Autant dire qu'à force de personnalisation, on arrive facilement à 18 000€, voir 19 000€.

Conclusion
La 500C est mieux que ce à quoi je m'attendais. C'est presque un vrai cabriolet.

Par contre, je reste bloqué sur le tarif. Il y a un côté "Tu la trouves cher? Ben casse toi, alors! De toute façon, mon carnet de commande est plein!" D'ailleurs, la précédente 500C du concessionnaire est partie au bout de 3 jours.

Si vous cherchez une citadine avec une bonne bouille, un moteur vivant, bien équipée et pas trop chère, je vous conseille vivement la Daihatsu Trevis. Le seul soucis, c'est qu'il doit y avoir une quinzaine de concessionnaires Daihatsu dans tout l'hexagone.

Test Fiesta R2

Ca a été laborieux pour venir (et pour repartir) mais je ne regrette pas le déplacement.

Je connaissais très mal le monde du rallye et c'est toujours intéressant de voir d'autres gens, de découvrir d'autres milieux, etc. Ca m'a rappelé ma découverte du rallycross. Parce que c'est un monde un peu fermé, où chacun a plusieurs casquettes...
Au moins, mes confrères étaient des passionnés qui s'intéressaient aux voitures. Ca change des fois où c'est "première question: quand est-ce qu'on mange?"

Ma seule expérience d'un rallye, c'était Le rallye du Cœur en passager d'une AC-Bristol de 1961. Autant dire que là, ça n'avait rien à voir! On a fait un premier passage avec nos voitures et même à 50km/h, ça glissait sur les silex! Thomas Privé fonçait à 130 entre deux rangées d'arbres et il mettait la Fiesta à l'équerre à deux mètres des photographes (qui n'avaient pas l'air de s'en faire plus que ça.)
Les deux responsables du Team Floral étaient hyper-sympa et la voiture était très belle. Evidemment, ils étaient là pour vendre des Fiesta R2. D'où un discours un peu "Marseillais". On s'est même moqué d'eux: "La Fiesta R2? En version "hors-challenge", elle pourra venir chercher les WRC!"

Le déjeuner dans la salle des fêtes était à la bonne franquette. A la fin, le maire a débarqué avec une poire et une mirabelle qu'il a visiblement distillé lui-même... Il y aurait eu un exercice d'alerte-incendie que les gens ne seraient pas parti plus vite!

Carte de l'essai Fiesta R2

Ca avait commencé par une boutade. Cyrielle Renaud, notre blogueuse spécialiste es-rallye, devait décliner un essai de Fiesta R2, car c'était trop loin de chez elle. J'ai répondu par une boutade: "Moi, je veux bien le faire!"
Je me disais que vu que Cyrielle habite dans le Nord, "loin de chez elle", c'est forcément près de chez moi, non? Non?

Puis l'organisateur m'a envoyé le plan (je vous ai peint ce que j'ai pensé en lisant le plan.) En fait, ce n'est pas Ford France qui organise, mais l'ASA Langres qui a invité le Team Floral. Donc forcément, c'est près de Langres. C'est à dire à plus de 300km de Paris.
En prime, je ne sais pas si vous arrivez à voir le carré rose, qui correspond à la zone de rendez-vous. Dans la réalité, à 20km du but, je reçois un appel où on me dit: "Tu nous trouveras facilement, on est près d'une ferme." (authentique) Sauf que dans le patellin du rendez-vous, il n'y avait QUE des fermes!
Heureusement, l'adjoint au maire m'a cramé à des kilomètres et il m'a accompagné jusqu'à l'auvant du Team Floral.

samedi 17 octobre 2009

90 ans de Citroën

Pour fêter les 90 ans de la marque aux chevrons, le concessionnaire Citroën près de chez mon père a sorti une DS19, une SM et une 2cv6.

Sympa, non?

jeudi 15 octobre 2009

81. Ford Mustang jaune

Une Mustang "pimpée" comme dirait l'oubliable Ramzy.

Une Audi ventousée

Dire que dans le temps, l'Audi 80, ça vous posait son cadre dynamique.

Là, ça pose plutôt la personne qui a abandonné sa voiture.

Mini N°31

Une Mini à l'avant un peu défoncé.

Donc a priori, son propriétaire est une propriétaire.

dimanche 11 octobre 2009

Autobianchi Bianchina

Je n'avais pas mis d'Autobianchi sur ce blog, à ce jour. C'est désormais chose faite.

La Bianchina est le dérivé premium (et cabriolet) du Fiatou. Il y avait également une voiture hard-top, l'Eden Roc.

Mini N°30

Allez, on reprend la série des Mini ! J'ai du retard si je veux la boucler cette année !

Mini-essai : Skoda Yeti

Disclaimer: non, ceci n'est pas un vrai essai LBA; j'ai testé cette voiture à titre privé. Il ne possède pas l'imprimatur du chef Et d'ailleurs, ce n'est pas un vrai essai "tout court".

En tant que joyeux membre de la mailing list de Skoda France, j'étais invité à tester le nouveau Yeti chez le concessionnaire le plus proche de chez moi.
J'avoue que la Skoda Yeti n'est pas vraiment en tête de la liste des voitures que je voudrais essayer. En plus, Bernard Muller venait de signer son compte-rendu. Mais puisque c'est gentiment proposé...

Néanmoins, j'aime bien essayer tout et n'importe quoi. Comme ça, ensuite, vous avez des points de repères. En plus, les SUV, c'est un mystère pour moi. Je ne vois pas d'intérêt à en acheter un. A chaque fois, dans mes articles, je dis "c'est nul" et je me fais incendier par les lecteurs. Alors pour comprendre leurs motivations (à défaut d'être d'accord avec eux), j'essaye d'en tester un maximum.

Présentation
Pour info, le Yeti n'est pas le premier SUV de Skoda. En 1966, le constructeur avait lancé le Trekka, un clone de Land Rover (mais en traction), expédié en kits en Nouvelle-zélande.

Je m'attendais à un Roomster sur échasses. Bonne nouvelle: le Yeti est plus que cela.
Déjà, il perd la partie arrière "WTF" du Roomster et la présentation est plus flatteuse.
Par contre, les lignes sont très verticales. L'extérieur fait pas mal penser à un Berlingot Dangel.

Intérieur
Bon point: c'est complet. GPS, régulateur de vitesse, clim séparée, réglages électriques du siège, radar de recul, etc.
Par le passé, j'ai testé une Octavia et une Superb (1ère génération à chaque fois.) J'avais l'impression que c'était "le design de VW", mais en un peu moins bien et un peu plus clinquant.
J'ai eu strictement la même impression avec le Yeti. Certes, comme je l'ai dis plus haut, la planche de bord est plus flatteuse que celle de la Roomster. Mais certains plastiques déçoivent. La qualité perçu n'est pas géniale. Le pire étant le grand insert en imitation alu. A 32 000€ pour ce Yeti 2,0l TDI "full op", on peut être exigeant.
La modularité est le point faible des SUV par rapport aux monospaces. Les rangements ne sont pas si nombreux que cela. Les sièges arrières sont réglables en longueur et amovibles. Mais que faire des sièges si vous n'avez pas de parking privatif? De plus, le coffre ne possède pas de fond plat (sauf si vous enlevez les sièges, grrr.)
Au volant
J'ai fait un gros tours de pâté de maison avec. Donc pas question d'avoir des impressions fouillées.
Le 2,0l TDI m'a semblé assez coupleux. De ce que j'ai vu, le Yeti est assez réactif et assez maniable. Par contre, les suspensions m'ont semblé raides et à froid, le moteur fait un claquement de tracteur agricole (même si Bernard dit que cette nouvelle mécanique est moins bruyante que l'ancienne.)

Conclusion
De ce que j'ai vu, je lui mettrais 6,5/10: l'équipement est bon et le moteur est pas mal. Ce n'est pas une camionette surélevée comme je m'y attendais. En défaut, il y a la finition et les suspensions un peu raides.
Néanmoins, est-ce que j'achèterais un Yeti si j'avais 32 000€ en poche? Non. Un de mes profs de marketing disait que lorsqu'un objet tente de faire deux choses différentes, vous obtenez un mauvais compromis. C'est le cas des SUV. Ils ont les défauts des breaks (faible modularité), des monospaces (coffre réduit, aucune aptitude en TT) et des 4x4 (encombrement, cx de parpaing, centre de gravité haut) sans en avoir les qualités. Le Yeti n'échappe pas à la règle et je ne comprends toujours pas pourquoi on peut vouloir en acheter un.

vendredi 9 octobre 2009

Le salon de l'auto du Forum électronique 2009: 1. Renault Megane

Comme chaque année, au forum de l'électronique, au parc des expositions de Villepinte, il y a quelques voitures.

Cette Megane II (DCI?) disposait d'un banc de test.
Apparemment, elle était testée à Nogaro. Je ne comprends pas trop l'intérêt. Pour tester des voitures, il faut soit des pistes permettant une vitesse constante (anneaux ou piste circulaire) soit une piste au revêtement très varié (cf. le Nürburgring.) Or, le tourniquet de Nogaro (une piste très sympa au demeurant) n'entre ni dans la première, ni dans la seconde catégorie.)

Le salon de l'auto du Forum électronique 2009: 2. Fiat 500

Encore une Fiat 500 au forum de l'électronique!

Je sais que c'est idiot, mais même après en avoir vu des milliers, je continue de me retourner à chaque Fiat 500 que je vois!

Du reste, celle-ci sert également de banc de test.

dimanche 4 octobre 2009

Une autre Peugeot 203

Ca y est, après 2 mois d'attente, j'ai enfin récupéré mon appareil-photo!

Je vais de nouveau pouvoir faire des reportages "live".

En attendant, ce matin, je suis tombé sur cette 203 en pleine manœuvre. D'ordinaire, je ne suis pas un fan des "popus" Françaises des fifties: on les a un peu trop vu, non?

Mais bon, à dose homéopathiques...

mardi 29 septembre 2009

Michel Disdier, Vi@gr@, même combat

Vous souvenez-vous de Sarah Kavanagh, pilote Irlandaise de Formula Nippon? Et Masami, alias "Ninja Racer", pilote Japonais en championnat Anglais de Formule Ford? Aucun souvenir?
Pourtant, en 1997, leurs sites étaient très visités. A l'époque, Internet en était à ses balbutiement.On faisait confiance à Yahoo!, qui avait alors un classement par arborescence. Or, si vous cherchiez dans sport/course auto/pilote/F3000, vous tombiez sur Sarah Kavanagh. C'était l'une des rares pilotes à avoir un site officiel. En plus, il était truffé de méta-liens. Ainsi, si vous faisiez une recherche sur la F1, la F3000, le Japon, etc. on vous proposait son site en premier. Même chose pour Masami. D'où une exposition inversement proportionnelle à leurs résultats sportifs. Notez que Bernd Maylander (ex-pilote de DTM) avait tenté de faire la même chose.

Depuis, n'importe quel pilote possède un site perso. C'est d'ailleurs très pratique, dés que Grandprix.com vous dit "Bernie a serré la main de tel "espoir"", vous pouvez trouver des infos. Quant à Kavanagh "la femme qui conduit à 300km/h" et Masami "le premier Japonais à avoir le niveau pour être champion du monde", ils ont disparu des écrans radars.

Alors les pilotes et aspirant-pilotes trouvent d'autres moyens de vous spammer. Sur Viadeo, impossible de ne pas voir la biographie d'un ex-pilote Français de WSR qui cherche des sponsors pour faire de la formula X.

Le pire, c'est Michel Disdier. Je ne le connais pas plus que ça et si ça se trouve, il est sympa au demeurant. Sauf que son attachée de presse bombarde le moindre site auto francophone!
"Le premier Français en Nascar"? Mouais, quid de Jo Schlesser? De Claude Ballot-Lena? De Cyrille Sauvage (une course de Supertruck)? De Sébastien Bourdais (un test)? De Nicolas Minassian (ex-champion d'Arcar)?
Là encore, son exposition est disproportionnée. Il n'a pas fait grand chose jusqu'ici et l'annonce d'hypothétiques débuts en Nascar (sans cesse repoussés) peut faire sourire. Au Blog Auto, on a relayé deux, trois communiqués qui ne disaient pas grand chose, puis on a laissé tomber.
Il est ensuite venu sur Facebook. Et maintenant, c'est sur le très élitiste Forum Auto Diva que l'attachée de presse déverse ses communiqués. Moi, j'aurais eu tendance à être grossier envers ce genre de personnages.

J'espère que pour "vendre" mes courses, je n'en aurais pas à en arriver là.

lundi 21 septembre 2009

Bonjour la Miata!

(j'aime mieux "Miata"; "MX-5", ça fait portable Sagem.)

Ainsi, depuis samedi dernier, c'est ça, ma voiture.

J'ai encore l'impression que ce n'est qu'un énième essai, qu'ensuite je vais retourner chez Mazda et récupérer la Fiesta...

Il y a quelques mois, quand j'avais conduit une MX5 pour la première fois, j'avais pensé "c'est une voiture pour ceux qui aiment les voitures." Ca fait un peu plus "chroniqueur au Blog Auto" que la Fiesta de 1988, non?

Je manque de mots pour la décrire.

Il y a quelques mois, je voulais faire une série d'articles dans Le Blog Auto: "Joest cherche une voiture." Objectif: démontrer que les concessionnaires font du délit de sale gueule. C'était pire que ce que je pensais: "Allo, le-garage-Mercedes-à-5-minutes-de-chez-moi? Je serais intéressé par une CLC et... -Vous avez quoi actuellement? - Une Fiesta de 1988... Allo? Allo?" Et ce fut pareil chez Volkswagen, Cadillac, Dodge... (liste non exhaustive)

Entre le moment où j'ai choisi d'acheter une MX5 et le moment où on m'en donné les clefs, il s'est passé 1 mois et demi. C'était long... Surtout les 15 derniers jours, avec des allers et retours à la banque et des "allo, Mazda? Dites, vous pouvez me la garder une semaine de plus?"
J'adore la notion de vie privée dans les banques... Le jour J, quand j'ai été chercher mon chèque de banque, un conseiller que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam m'a dit: "Vous êtes M. Ouaknine? Beau choix, pour la voiture. Et puis par ce temps, vous allez en profiter..."
Au final, c'est tout tremblant que j'arrivais chez Mazda. Je me disais: "C'est quoi la prochaine tuile?" Et non, tout va bien.

Bye bye la Fiesta

Voilà, ce sera la dernière photo de ma Fiesta.

Début juin 2002, je trouvais un boulot en intérim, à 80km de chez moi. C'était trop loin pour y aller en transports en commun et trop précaire pour prendre une voiture à crédit.
Alors j'ai pris la première voiture dans l'Argus: une Fiesta 1,1 CL de 1988, 39 000km au compteur et un seul propriétaire (un certain Escofier.) Je l'avais payé 1 800€.

7 ans, 3 mois et 15 jours plus tard, je la laisse donc devant un concessionnaire Mazda.

Entre temps, pas grand chose. En fait, je n'étais pas si attaché que ça à ma voiture. Pendant des années, je galérais et je me disais: "Le jour où j'ai un CDI, je change de voiture!" Du coup, c'était "ma voiture à titre provisoire". Je suis sur que je si on m'avait mis dans un pièce avec d'autres gens et qu'on avait dit "les propriétaires de Ford, venez ici", j'aurais mis du temps à réagir.
Je ne suis jamais parti très loin avec, je n'ai jamais rien fait de scabreux dedans et il ne m'est pas vraiment arrivé d'aventures à bord (mis à part un tête-à-queue sur l'A4.)
Pour moi, elle restera toujours la voiture des années de galère. Après chaque essai pour Le Blog Auto, j'étais toujours dégouté de la retrouver. Et puis il y avait ce côté un peu ridicule de mec qui parle tout le temps de bagnoles et qui roulent dans un vieux tacot déglingué. Tout le monde a eu des "premières voitures" à oublier. Sauf que la mienne, je me la suis coltiné 7 ans...

En ville, elle était pas mal. Des rapports courts bien nerveux, un petit gabarit, bonne garde au sol, une banquette arrière repliable (avec un vrai fond plat)...
Par contre, sur autoroute, tout se complique: bruit terrible, 4ème trop longue (et sans 5ème), difficulté pour s'insérer dans le trafic et puis un réel sentiment d'insécurité vu l'épaisseur des tôles. Sans parler des phares qui n'éclairent rien du tout.
En prime, dés que je passais devant les flics, vous pouviez être sûr qu'ils m'arrêtaient! La dernière fois, à Caen, le gars était visiblement déçu que tous mes papiers soient en règles. Alors, il a tourné pendant au moins 2 minutes, jusqu'à ce qu'il trouve un truc. Et au final, il m'a dit que mon pneu avant-droite était lisse (comme par hasard, au même moment, ses collègues disaient la même chose à un motard et un propriétaire de 205 Junior.)

Sa grande qualité, c'est tout de même qu'en 100 000km, je n'ai eu aucun gros pépin.
Là, j'avais une limite: le contrôle technique à repasser en septembre. La dernière fois, j'étais juste-juste. Là, j'aurais du changer les pneus, les freins et acheter encore une de ces maudites "cornes de pare-chocs" qui passaient leur temps à s'arracher. A quoi bon mettre autant d'argent dans une telle voiture?
Alors j'ai préféré la laisser mourir jusqu'à ce que j'en change. Sur la fin, la sonde lambda était morte (d'où des "coups de chauds" dans le moindre embouteillages) et les pneus étaient vraiment mort (d'où des vvvvvvibrations.) Mais avec simplement un peu d'huile et un peu d'eau, elle repartait comme en 40.

mercredi 9 septembre 2009

Mini N°29

Allez savoir... J'ai eu un coup de cœur pour cette MINI tunée vue sur les Champs Elysées.

Le propriétaire, assis au volant, a du se demander pourquoi on le prenait en photo.

Mini N°28

Une "MINI" flambant neuve ou presque.

82. Mini Green

Plutôt que de prendre une photo d'une énième Mini couleur British Racing Green, j'ai préféré poser avec!

Mini N°27

Pour me faire pardonner de mon retard dans les "50 ans, 50 Mini", voici une tripoté de Mini.

On commence par cette Mini grise, assez vieille pour porter un badge Austin.

Notez la liasse de prosectus, qui a l'air énorme à cause de la taille du véhicule.

mardi 8 septembre 2009

No respect: Peugeot et ses nouveautés

Hier matin, je reçois le dossier de presse Peugeot de la iOn. J'ai tout de suite annoncé que j'allais en faire un article. En fait, le communiqué de presse était squelettique et en guise de photo, il fallait se contenter d'un unique cliché microscopique (d'où le timbre poste en illustration.)
Dire que je croyais qu'avec la RCZ et ses teasers grossiers, on touchait le fond...

En fait, Peugeot fait cela pour aider la presse papier. Les magazines souffrent face à internet (ce sont les journalistes croisés qui me l'ont dit.) Le rythme a changé. Le lecteur a désormais accès à une info continue et de grandes photos.
Le Blog Auto n'est pas une version en ligne de l'Auto-Journal et vice versa. Normalement, on ne fait pas le même métier. Les blogs doivent avant tout être proche du public, coller à l'instant présent et sortir des sentiers battus. A contrario, la presse papier doit davantage être dans la valeur ajoutée: les articles de fond, les reportages et les enquête.
L'erreur des magazines, c'est de faire depuis 10 ans du copier/coller. D'abord du copier/coller de dossier de presse, puis des copier/coller du web. Ce faisant, ils se tirent une rafale dans le pied. Le zappeur, qui achetait un magazine juste pour avoir des infos sur la nouvelle Citroën, il va maintenant sur le web. Quant au lecteur fidèle... Il y a une dizaine d'années, tout mon argent de poche passait dans l'Auto-Journal, l'Automobile Magazine et l'Action Auto. Jusqu'au jour où j'en ai eu marre de trouver le même sommaire d'un magazine à un autre. Maintenant, je ne les lis plus que lorsque je vais chez le coiffeur. Et encore, en général, au bout de 10 pages, je les jette au loin: on dirait un best of de C.r.d.s..c et du Blog Auto d'il y a un mois! J'y retrouve même les erreurs (mauvaise conversion de devise, erreur grossière de traduction...) que je glisse volontairement dans certains articles "chauds". Sachant qu'en parallèle, ces mêmes magazines disent: "les sites web de bagnoles, c'est de la merde. Il n'y a que des amateurs illettrés."
Remarquez, les blogs ne sont pas exempts de reproches. Si tout le monde publie le même genre d'articles avec les mêmes photos, on ne va fidéliser personne. Il faut nous aussi que l'on ait notre "patte". Cela fait longtemps qu'on n'a pas fait d'essai ou qu'on n'a pas "couvert" d'évènement et comme par hasard, l'audience du Blog Auto stagne.

Pour l'instant, les annonceurs préfèrent la presse papier. Alors des gens comme Peugeot les maintiennent artificiellement en leur donnant de belles photos sur leurs nouveautés, tandis que la presse web doit se contenter d'un timbre-poste et d'un communiqué de 3 lignes.
Je pense qu'avec ce système, personne n'y gagne. Les magazines continuent de foncer dans le mur et certains constructeurs se privent d'un public "web".

lundi 31 août 2009

Boulet style: et si Le Blog auto existait en live ?

Petit hommage au génial Blog de Boulet.

Et si les gens fonctionnaient en "vrai", comme sur Le Blog Auto?

Prenons l'exemple de la Renault Fluence.

Moi, grand sourire: "Bonjour, on vient de recevoir une Fluence. Pour l'instant, j'ai juste des catalogues et une doc technique recto-verso. En fait, c'est une Samsung SM3 rebadgée"
Un type: "Ah, il n'y a pas de catalogue? [Sors un porte-voix] LES GARS, J'AI TROUVE DES CATALOGUES AILLEURS!"
Moi: "Mais j'ai des catalogues, là!"
Un type: "Ah, vous en avez retrouvé?"
Moi: "..."

Un troll soft: "Moi, j'aime bien [tout en me tendant un prospectus]."
Un commentateur régulier: "DIEU N'AIME PAS CETTE VOITURE. DIEU PENSE QUE CE N'EST QU'UNE SAMSUNG REBADGEE..."
Moi: "C'est ce que je viens de dire!"
Un commentateur récurrent: "DIEU N'AIME PAS ETRE INTERROMPU. SACHE PETIT HOMME, QUE C'EST DIEU QUI A CREE LE MONDE."

Un autre type: "C'est une voiture pour pays émergents! C'est pour ça qu'elle n'est pas en hybride!"
Un troisième type: "Ah bon? T'as des infos? Parce que lui, il a l'air plutôt léger."
Moi: "C'est marqué en bas de la plaquette: "Produite en Turquie, prioritairement destinée à la Russie, à la Roumanie et à la Turquie."
Un quatrième type: "L'autre triso, il sait pas lire! C'est une voiture pour pays émergeant!"
Moi: "Sécurité? Raccompagnez ce monsieur!"

Un quatrième type: "Pourquoi vous me virez? Il t'a pas plu, mon commentaire provocant?"
Moi: "Sécurité!"

Plein de types: "C'est moche."

Un cinquième type: "Moi j'aime bien."

Un sixième type: "Connard de journaleux! Regarde, j'ai fait pipi sur la jante! T'aime pas, hein?"
Moi: "Qui l'a laissé rentrer? Ah oui, à cette heure-ci, les vigiles dorment! Allez, gamin, t'as pas d'amis ou quoi?"

Heureusement, on a échappé à ça:
"Tout ça, c'est la faute des Arabes! De toute façon, c'est connu, dans les kebhab, ils mettent des chiens qu'ils capturent dans la rue."
"C'est naze! Mais moi, de toute façon, j'ai arrêté les Renault. Moi, j'habite à New York, au sommet de l'Empire State Building et j'ai une Enzo et deux Murcielago. En Californie c'est moi le roi de la street life. Je suis hyper pote avec Eminem. C'est mon voisin même."
"Salut, je vends une R19 Chamade toutes options 200 000km, ça intéresse quelqu'un?"
"Bonjour messieurs dames, j'ai CAP mécanique et je veux travail Renault"
"De toute façon, ça n'arrive même pas à la cheville des BM"
"Pourquoi mettre autant d'argent dans une voiture alors qu'il y a des gens qui meurent de faim?"

(tous les commentaires de "on a échappé à ça" sont des quasi copier/coller de commentaires déjà reçus.)

P.S.: Oui, c'est moi qui ai dessiné la Fluence en illustration. Et je vous emmerde.

jeudi 27 août 2009

J.O.S.

C'est mon nouveau dada: organiser des courses de voitures.

J'ai déjà pas moins de 3 projets sur le feu, dans 3 pays et avec 3 disciplines. Un pour lequel j'ai déjà les voitures, un pour lequel j'ai déjà l'accord des autorités locales et un dernier, en France, où j'ai un circuit. Evidemment, il n'y a pas de F1 dans le lot. Je veux commencer petit. Je n'ose pas dire "où" et "quoi" tant que rien n'est signé. Un peu par superstition et beaucoup par peur de me faire doubler.

Disons que si chaque course était une montagne, là, je viendrais tout juste de donner le premier coup de piolet. Les difficultés seront énormes. Au bout, il y a (peut-être) de l'argent. Mais s'il existait un moyen de gagner facilement de l'argent, tout le monde le ferait! Ce qui est bien, c'est que je ne suis pas tout seul.

Pourquoi organiser des courses? Il y a ce côté romantique. J'adore ces histoires où vous avez un maire et un industriel qui regardent une route ou un aéroport et quelques bottes de paille plus tard, ça devient un circuit. Imaginez la tête des gens lorsque Gérard Crombac a dit: "Je suis mandaté par un obscur fabricant de moto, Honda, pour trouver des pilotes pour courir sur un circuit qui s'appelle "Sazuku" ou "Sukazu"... Et ils seront payés en perles de culture."
Le livre sur l'Indycar est presque fini et j'avais besoin d'un nouveau challenge.
Et puis il y a l'envie de voler de mes propres ailes. Ne plus être spectateur du monde automobile, mais acteur.

A suivre?

jeudi 20 août 2009

Hall of shame: et tu, stupide?

Je pense qu'un bon blogueur auto se doit de passer des heures sur le net. Il faut lire, lire, lire. Et pas juste ce qui vous servira à faire des articles. C'est comme cela qu'on se crée une culture automobile. Compte tenu de mon égo surdimensionné, il m'arrive aussi de commenter des articles. 9 fois sur 10, mon commentaire se résume à: "Connard! C'est moi qui en ai parlé le premier! link-moi!"

Et hier, j'ai manqué une occasion de me taire.

J'ai découvert un article sur le blog Hemmings intitulé "et tu, XJ?" L'un des rédacteurs avait "spotté" une Jaguar XJ6 sur un parking de voitures destinées à être ferraillées dans le cadre du programme "cash and clunkers".
En bon Français tendance donneur de leçon, j'ai commenté le titre: "The correct french spelling for the title is either “Es tu une XJ?” (are you an XJ?) or “Et toi, XJ?” (how about you, XJ?)"
En fait "et tu, Jaguar" faisait référence à un ver (en latin) du Jules César de Shakespear ("Et tu, Brute?") FAIL, noob!
1) J'avoue que je ne connaissais pas "Et tu, Brute?" Je ne connaissais que le "toi aussi, Brutus", qui apparait régulièrement dans Asterix.
2) Hemmings est un blog US. Ils sont ultra-fort pour les Américaines des années 60, 70. Surtout les productions d'AMC, genre: "Au meeting de Ploucland, on pouvait découvrir cette AMX dont la peinture orange carmin trahit l'une des 4 AMX modifiées par Joe Smith, vendeur AMC à Trou perdu dans le Wisconsin de mai à juillet 1970..." Par contre, si ce n'était pas vendu aux Etats-Unis, ils deviennent carrément faiblards, genre: "Euh, j'ai vu un coupé Fiat, mais il y avait marqué "Peugeot 304S" dessus. Quelqu'un connait?" Bref, pas vraiment le genre d'endroit où l'on s'attend à trouver une citation de Shakespear, a fortiori en latin. Ca serait comme entrer dans une FNAC et tomber sur un vendeur courtois et compétent!
3) Les Américains adorent la langue française. Problème: 99% d'entre-eux ne parlent qu'anglais. Alors, ils "parlent" français à coups de surutilisation de l'article "le", d'accents empruntés à la cour de Versailles sous Louis XIV et de traductions via Google Traduction. Bref, ils parlent aussi bien français que le service presse de Renault. J'avais donc pris ce "Et tu, Jaguar?" pour un "Do you, Jaguar?" traduit à la hussarde.
Sachant qu'en plus, beaucoup d'Américains (et pas mal de Français de la "génération SMS") conjuguent le verbe être "tu et, il et, vous et"

Du reste, la XJ6 "cash and clunkers" était un modèle des années 90. Au salon de Paris 1998, j'avais pu monter à bord d'une (notez l'image de la doc d'époque.) Mon père s'était fait passé pour un acheteur et il avait contacté un concessionnaire quelques semaines avant. Le seul moyen de décrocher une invitation sur le stand Jaguar.
J'avais été hyper-déçu. Il y avait des chromes en plastiques un peu partout. L'intérieur était beige et ils avaient installé un volant avec airbag de couleur noire. Plus généralement, par rapport aux A8 et autres Classe S, cette XJ semblait avoir une décennie de retard.

lundi 17 août 2009

Flickr style en Ouganda (2)

Non, ce n'est pas un gag ou une création artistique.

Deux possibilités:
"Chef: Il faut signaler qu'il y a des babouins dans le coin.
Assistant/esclave: c'est quoi un babouin? Je peux regarder dans le dico?
Chef: non, pas le temps! Fait imprimer le panneau."
ou
"Chef: Il faut signaler qu'il y a des babouins dans le coin.
Esclave: Euh... Je n'ai pas de panneaux avec un babouin dessus.
Chef: Prend ce qui se rapproche le plus...
Esclave: Alors impala ou éléphant?"

Flickr style en Ouganda (1)

Vous connaissez Fffound!?

On y voit pas mal de pseudo-artistes qui s'amusent à faire des détournements et à poster leurs créations sur Flickr ou deviantART. Bref, 99% des trucs méritent un bâillement.

Mais il y a mieux que Flickr: il y a la signalisation routière ougandaise.

"Dos d'ânes sur 9 600km". Autant écrire: "Prend tout de suite un rendez-vous chez Speedy."

Helmut Newton

Mon appareil-photo est actuellement en réparation à la FNAC. Il a tenté de se suicider en se jetant de la poche de ma chemisette (parce qu'il en avait marre des photos floues?)

Du coup, point de déplacement à l'Eurocitro ce week-end au Mans.

C'est une épreuve très difficile pour moi. Vendredi, j'ai vu une DS rouillée et impossible de l'immortaliser! Aargh, comment vais-je tenir 3 semaines?

Alors, en attendant, ce sera copier/coller de photo trouvées sur Internet.

Pour commencer, voici la New Beetle vue par Helmut Newton.

jeudi 13 août 2009

Mini N°26


Un peu de variété! Exit les Mini British Open et place à une Moke. Apparemment, elle sert de pub pour un restaurant de Deauville.

Plus d'infos sur les Moke ici.

Porsche 928

J'adore cette voiture. Ca date sans doute de l'époque où je jouais à Chase H.Q.sur ma Sega.