dimanche 28 décembre 2008

Lancia moche

Lancia sont des pros du marketing.

Ils réussissent à fourguer des Punto en les faisant passer pour des voitures de luxe.

Même parfois, pour les couleurs des Epsilon, ils ont des gouts de chiottes. Témoin: cette voiture orange et marron (en fait, les couleurs sont plus vives que sur la photo.)
Je me demande si c'est un client qui a tenu à faire un tel mélange ou si c'est un reliquat de concessionnaire: "Achetez cette Epsilon! Je sais qu'elle est moche, mais ça fait 6 mois qu'elle est dans mon show room! Je vous ferai un discount!"

lundi 22 décembre 2008

Lotus Elise N°2

Encore une Lotus Elise au Perreux!

Encore une voiture dont je suis fou. Désolé, même en mode "portrait de nuit", contraste à fond et en arrêtant de respirer (!) la photo est floue.

Pourquoi tant de haine?

Au salon de Bologne, j'ai fait un tour de piste "tout chemin" en Koleos. La piste ne cassait pas trois pattes à un canard, mais le Koleos y a été ridicule.
Pourquoi est-ce que Renault a organisé un tel parcours?
Evidemment, avec mon ton "coup de poing", je m'attendais à des réactions virulentes. C'était pire que je l'imaginais. Le plus drôle, c'était les gens qui me disaient que tel ou tel magazine avait testé le Koleos en tout-terrain, qu'ils l'avaient adoré et que moi, parce que je pensais le contraire, j'étais forcément un con. Il y a même eu des messages du type: "Vous êtes un journaliste, vous n'avez pas le droit de dire du mal des voitures."

A la limite, je m'expliquais cela par le fait que le Koleos est vaguement Français. D'où chauvinisme, d'où défense irrationnelle, bien au-delà de la bonne foi...

Une semaine plus tard, Nicolas Meunier me refile son invitation chez Infiniti. Le carton parlait d'un "brunch scandinave" suivi d'essais. En fait de brunch, il y avait 2 gaufres et 1cl de café pour 100 invités (et c'est bien connu, quand les bourges entendent les mots "bouffe gratuite", c'est la baston au buffet.) Après 2h d'attente dans une entrée de service bien venteuse, j'ai le droit de faire un tour de pâté de maison en Infiniti G37 Coupé.
D'où un article "Neubauer=amateurs" et honnêteté, j'ai précisé "mini-essai" de la G37 Coupé.
Là encore, torrent d'insultes. Dont un type qui a trouvé l'argument suprême: les blogueurs du Blog auto n'ont pas de carte de presse! Ce qui est hilarant c'est que là encore, des gens qui n'ont pas vu la voiture en vrai m'expliquent ce que j'aurais du ressentir!
Là, le lien Infiniti/France (via Renault-Nissan) est extrêmement ténu. Alors pourquoi tant de mauvaise foi?

84. Maserati Quattroporte S

Chez Infiniti (ou plutôt "chez Mauboussin"), Neubauer était venu avec une Rolls Royce Drophead Coupé et une Maserati Quattroporte S.

C'est plus fort que moi, chaque fois que je vois une Quattroporte, je veux la prendre en photo. Même si je pense qu'elle est mal finie et surfacturée.

jeudi 18 décembre 2008

Pizza jojo

J'ai vu ce J9 devant chez ma mère, où j'allais fêter mes 30 ans.

J'ai même cru que c'était un gag qu'elle avait organisé.

dimanche 14 décembre 2008

Bologne: 5. Mercedes jacky

Au salon de Bologne, je m'attendais à voir plein de Fiat tunées. Après tout, au salon auto-moto compétition, il y a bien plein de Peugeot et de Renault tunées, non?

En fait, cette Classe C Sportcoupe est l'une des rares voitures tunées que j'aurais vu durant ces 48h Italiennes...

samedi 13 décembre 2008

Bologne: 4. DS

Il y avait longtemps que je n'avais pas pris de Citroën en photo...

A Bologne, les Françaises étaient rares. Entre deux places de parking, je suis tombé sur cette DS.

Gros succès auprès de mes collègues journalistes.

Bologne: 3. Fiat Seidici

Il faut aller jusqu'à Bologne pour voir une Seidici!

Et encore, au début, j'ai cru que c'était une Suzuki SX4.

mardi 9 décembre 2008

Bologne: 2. Cimetière d'Alfa?

Près de l'hôtel, je suis tombé sur cette Z.I. en friche, avec des Alfa plus ou moins accidentées devant. Curieusement, il n'y avait ni garage, ni concessionnaire Alfa à proximité.

Bologne: 1. Alfa Polizia

Je suis un éternel râleur et un éternel angoissé.

Après le mondial de Paris, je me demandais si un jour, j'allais retrouver le doux gout des passes presse et des déjeuners gratuits sur les stands des constructeurs...

Moins deux mois plus tard, Mazda invitait le Blog Auto à Bologne et j'ai sauté sur l'occasion! Ah, Bologne, sans doute la capitale des fans de voitures. Même les flics roulent en Alfa tunées!