jeudi 22 février 2007

Plymouth Prowler en vrai

Hasard ou coïncidence. Il y a peu, j'avais écrit un "Brève rencontre" sur la Plymouth Prowler. Le but des "Brèves rencontres" (j'ai piqué le nom à un programme court sur Paris Première) consiste à parler de voitures oubliées ou méprisées. Il y a des "populaires" qui ont fait des flops, des supercars dont les posters ont tapissé les chambres d'ado du monde entiers jusqu'à ce qu'un autre supercar (plus beau, plus rapide, plus exclusif) sorte, etc.

Sortie au milieu des années 90 aux USA, la Prowler devait être un hot rod moderne (et accessoirement, redorer l'image de Plymouth.) Mais un moteur trop pépère et un tarif trop élevé ont sabordé sa carrière.

Sauf que des Prowler, je n'en avais jamais vu ailleurs que sur les magazines... Jusqu'à hier, sur l'A4, où un Prowler violet m'a doublé alors que je poireautait dans les bouchons menant au Pont de Nogent. Pas le temps de prendre une photo. Ah, le Prowler, c'était cher, le moteur était ridicule, mais cette ligne... A côté de ça, le Ford 32 de ZZ Top a l'air d'un commun!

mercredi 21 février 2007

Le Champ Car à l'arrêt

Petite révolution en Champ Car. Jusqu'ici, (tout comme en Nascar, en IRL et dans toutes les courses US), le départ était lancé: un tour derrière le safety car, lorsqu'il se range, drapeau vert et c'est parti!

D'où des techniques plus ou moins régulières, comme, lorsqu'on est en pole, de terminer le tour à 2 à l'heure (vu qu'il est interdit de doubler) et une fois les autres à l'arrêt, gaz!
Il a l'avantage de ses inconvénients: le départ est propre, donc pas de risque de collision ou de freinage "trotar" à la chicane pour gratter un concurrent.

Alors, en 2007, le Champ Car passe au départ arrêté: tour derrière le safety car, mise en place sur la grille, drapeau vert, feu rouge et au vert, go!

De quoi avantager les pilotes européens?

mercredi 14 février 2007

Quand interdira t'on les Ford Escort?

C'est un banal fait divers. A Lyon, un propriétaire de Ford Escort Clipper blanche se plaint à la police qu'on lui a volé sa voiture. Quelques heures plus tard, les B.A.C. de Lyon voient une Escort blanche roulant vite sur le périphérique. Ils vérifient la plaque: c'est la bonne. La voiture quitte le périphérique, grille des feux rouges (alors que la B.A.C. n'a pas sorti le gyrophare.) En tentant de prendre un virage à 90°, le conducteur perd le contrôle et s'encastre dans un pont. Sur les 4 passagers, âgés de 15 à 17 ans, 2 garçons, 2 filles, il y eu 2 morts et une blessée grave.

La personne indemne est interrogée par la police. Ses propos sont désarmants: "On a bu et on a fumé du shit, on a eu froid, alors on s'est installé dans cette voiture et comme on a trouvé les clefs, on est rentré chez nous." Aucune trace de remord ou de culpabilité.
Bien sur, c'est tout à fait normal que des ados trainent dans la rue en pleine semaine, qu'ils fument du shit, boivent et volent des voitures!

A la place des proches de jeunes, je n'irais pas incriminer la police. Le mieux, c'est d'aller chez Ford France et d'y saccager les locaux!

dimanche 11 février 2007

Un travail digne d'Auto Plus (au moins)

Récemment, sur le Blog Auto, j'ai voulu faire un article sur la rumeur d'une future "petite Saab" sur base Opel Astra.

Comment l'illustrer? Avec une vieille image de Saab 92, comme Jalopnik?

Non, j'ai eu l'idée d'un montage: une Opel Astra (en fait, une Holden) avec une calandre et des bas de caisse de Saab 9-5. Faute de photoshop, j'ai commencé sur Picture It et j'ai "peint" à la hâte la calandre Saab sur MS Paint. Au final, j'avais un peu honte du résultat. Alors, je lui réduit en 250.

Je m'attendais à une volée de bois vert, style: "c'est quoi ce truc? Un gamin de 6 ans ferait un meilleure montage!" Et pourtant, personne ne m'a critiqué. J'ai même eu des "c'est bizarre, on dirait une Astra."

jeudi 8 février 2007

Les années folles de Khalifa

Aujourd'hui, j'ai lu un article, datant d'il y a quelques mois, sur le procès de Rafik Khalifa (à prononcer "Rralifa".) Ca m'a rappelé des souvenirs...

Souvenez-vous, c'était au début du XXIe siècle, lorsque Rafik Khalifa fait fortune dans la banque, avec "Khalifa bank". On le dit proche du pouvoir, fils du responsable des services secrets, mais dans un pays qui ne se remettait pas de la guerre entre le GIA et l'armée, où il n'y a quasiment pas de secteur privé et où les jeunes rêvent de partir en France ou au Canada, Khalifa est L'exemple.
Il traverse la Méditerranée et se fait connaître avec Khalifa Airways. Puis il y aura l'éphémère Khalifa TV. C'est la belle époque où il parade avec Catherine Deneuve et Gerard Depardieu, où il sponsorise l'OM, les Viper de Paul Belmondo (qui a déjà reçu par le passé l'argent douteux de l'ex-président Slovaque et Raél) où un pilote Algérien en F3 Italienne, puis, tout s'effondre. Son empire n'était que du vent, les filiales font faillites en laissant des actionnaires ruinés (auxquels s'ajoutent les épargnants de la banque.)

Khalifa est-il tombé le jour où il arrêté de donner des chèques aux proches de Boutéfika? Ou bien est-ce qu'Alger l'a fait tombé parce qu'il commençait à devenir trop populaire?

En tout cas, on ne vera plus son nom sur des voitures. Dans le sport auto, on évoque fréquemment les pilotes, moins fréquemment les écuries, plus rarement les circuits et jamais les sponsors, comme s'ils n'étaient que des machines à faire des chèques. C'est dommage.